25 rue Henri Prou 78340 Les Clayes-sous-Bois
01 30 55 28 20

Adultes, devenez libres !

Aimer Jésus et Le faire aimer

Les adultes qui souhaitent être baptisés ou confirmés peuvent en faire la demande : l’équipe du catéchuménat les accompagnera dans cette démarche.

contact64Pour cela, vous devez prendre contact avec un prêtre ou bien le diacre aux heures de permanence de la paroisse. Vous pouvez également poser vos questions.


Témoignage

« A l’aube de mes 40 ans, j’ai laissé éclater la foi qui avait jailli en moi enfant, en semant plein de graines tout au long de mon parcours de vie jusqu’à l’âge actuel. J’ai demandé le Baptême. Je me suis autorisée à vivre pleinement ce que je ressentais, j’ai rencontré plus profondément le Christ. J’ai découvert une paix intérieure et une joie profonde. Grâce à mes accompagnateurs, j’ai réfléchi et médité sur les textes de la bible, j’ai pu mûrir ma réflexion.Au-delà du Baptême, j’ai reçu aussi le sacrement de l’Eucharistie et de la Confirmation, comme une consécration de ma foi. Par sa dimension spirituelle le cheminement vers la confirmation est merveilleux et heureux, il est porteur de l’Esprit Saint. Merci «    Delphine.


Le sacrement du baptême

Le mot « baptiser » vient du mot grec « baptizein » qui signifie « plonger ». Baptiser, c’est plonger dans l’eau. Le sacrement du baptême va au-delà de ce geste.

Le baptême est d’être pleinement associé à la mort et la résurrection du Christ. En mourant sur une croix, Jésus Christ plonge librement dans la mort pour chercher l’humanité morte par le péché. (Le péché est l’action de l’Homme de se couper librement de Dieu. Se coupant de Dieu, l’Homme se coupe des autres).

Jésus, fils de Dieu a pleinement confiance en son Père qui vient le tirer des ténèbres de la mort et lui donner la vie. En ressuscitant, Jésus vient donc briser les portes de la mort entrainant à sa suite toute l’humanité désireuse de Vie.

Dieu vient donc chercher l’Humanité perdue incapable de se sauver par elle-même, c’est-à-dire d’être pleinement restaurée dans sa relation avec Dieu et avec les autres.

Quarante jours après l’événement de la Pâque (ce mot signifie passage et donc passage de la mort à la Vie), Jésus monte au Ciel ; c’est l’Ascension. Peu avant sa passion, il fait une promesse à ses disciples : « Je vous enverrai  l’Esprit Saint qui vous introduira dans la Vérité toute entière » cf. Evangile selon saint Jean chapitre 16, verset 7 à 13. Cette promesse s’accomplit le jour de la Pentecôte (qui est pour les juifs  le jour de la fête du don de la Loi de Dieu à Moïse qui se passe cinquante jours après la Pâque juive où les Hébreux sont libérés d’Egypte). A la Pentecôte, les disciples reçoivent en plénitude la Loi nouvelle : L’Esprit Saint. Ce don de Dieu merveilleux qui est Dieu lui-même, les apôtres ne peuvent le garder pour eux-mêmes et Pierre dit autour de lui  « Faites vous baptiser et vous recevrez le don de l’Esprit » (Actes des apôtres chapitre 2, verset 38).

Recevoir, le baptême a trois effets et non des moindres :

  • Recevoir L’Esprit de Dieu : son Esprit Saint. Etre baptisé, c’est accepter et être dans la joie de croire que Dieu est venu par son Fils me rejoindre là où j’en suis et ne cesse d’être là tout au long de ma vie.
  • Par son Esprit Saint, il me sauve du péché.
  • Par son Esprit, il me fait entrer dans l’Eglise qui est la communauté des chrétiens. Je deviens donc frère de tous les baptisés (morts ou vivants). J’entre donc dans une grande communion celle des saints par le Christ.

Depuis son origine, l’Eglise ne cesse de proposer le baptême. L’histoire du baptême au cours des siècles à évoluer. Aujourd’hui, il est proposé à tous les âges  à la seule condition de croire et de désirer connaitre le Dieu unique Père, Fils et Esprit Saint.

Père Sébastien Chauchat


vlc_lib4_1440_2

Bien évidemment, le baptême offert à tous

Chacun est invité à recevoir le baptême, sans distinction d’âge ou de culture.

Le parcours de préparation au baptême nécessite de prendre le temps d’une première compréhension de la foi, et d’un vrai choix personnel. C’est pourquoi ce parcours, appelé « catéchuménat », prend plusieurs années pour un adulte. Au sein d’une communauté locale, le catéchumène laisse murir sa foi : il découvre la vie de Jésus, la prière et la vie en Eglise. A travers des étapes successives, il est initié aux différents aspects de la vie selon l’Evangile, et reçoit le baptême dans la nuit de Pâques.

Le baptême des bébés est une bonne chose, car il offre aux enfants la possibilité de tisser dès le début un lien d’intimité avec Dieu. Pas plus que les adultes, ils ne seront pour autant dispensés, ou empêchés de choisir librement. Eux aussi devront prendre le temps d’approfondir leur foi au cours des années de catéchisme, pour pouvoir assumer leur baptême devenus adultes.

Enfants ou adultes, la foi est toujours un don de Dieu qui continue de croître tout au long de la vie. C’est pourquoi tous les baptisés renouvèlent chaque année, dans la nuit de Pâques, les promesses de leur baptême.


Un acte de l’Eglise toute entière

On ne peut être croyant tout seul. La foi a besoin de la communauté pour naître, croître et s’épanouir. C’est à la paroisse de son domicile qu’il faut s’adresser pour préparer un baptême.

Les parents sont les premiers témoins de la foi pour leurs enfants. Le parrain et la marraine ont aussi un rôle essentiel : ils doivent être des croyants solides sur lesquels le baptisé pourra prendre appui pour grandir dans sa foi. Plus largement, toute la communauté chrétienne est responsable d’accueillir, d’entourer et d’accompagner ceux qui débutent dans l’aventure de la foi.

Le diacre ou le prêtre sont les célébrants habituels des baptêmes, sans différence entre l’un et l’autre. Mais en cas d’urgence vitale, chacun peut baptiser, avec simplement un peu d’eau, et en reprenant la formule du baptême : « Je te baptise au Nom du Père, et du Fils, et du Saint Esprit ».

Beaucoup de paroisses proposent chaque année des célébrations communautaires. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la paroisse de votre domicile, en appelant ou en passant au secrétariat. Si vous vous posez des questions avant de faire la démarche la paroisse propose des permanences pour rencontrer un prêtre, individuellement et sans rendez-vous. Les prêtres se déplacent volontiers au domicile d’une personne malade pour la rencontrer.


Source : site du diocèse de Versailles https://www.catholique78.fr/demander/recevoir-le-bapteme/